Actualités

DEFI PODOMETRE : La solidarité contre l’obésité!

 

Dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Obésité, un challenge destiné à l’ensemble du personnel, a été organisé par le Centre Spécialisé de l’Obésité à la Clinique de la Sauvegarde, ce vendredi 4 mars 2022.

Objectif : faire le plus de pas possible !

Il a regroupé 39 collaborateurs de différents services : unité de soins intensifs cardiologiques, admission, service de chirurgie digestive, bloc opératoire, la direction… : un moment fédérateur entre les équipes, une activité ludique qui a fait l’unanimité !

Tous ont utilisé un podomètre sur leur téléphone portable pendant 24h afin de compter les pas et ceux-ci ont été convertis en distance. Au total, les treize équipes participantes (chacune composée de 3 personnes) ont réalisé 453 km en une journée, soit l’équivalent de la distance de Lyon à Bordeaux ! La première place du podium revient à l’équipe du service de Réanimation!

Un grand bravo à tous !

 

Journée Mondiale de l’Obésité – 4 mars 2022

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Obésité, le vendredi 4 mars prochain, l’équipe du Centre Spécialisé de l’Obésité Lyon Sauvegarde publiera les idées reçues les plus fréquentes, sur la maladie Obésité.

Tout au long de cette journée, restez connectés sur le site internet et sur la page Facebook « Centre Spécialisé de l’Obésité – Lyon Sauvegarde » pour connaître les réponses de notre équipe!

Une exposition photographique pour lutter contre la grossophobie – 1er février au 12 mars 2022 – Bibliothèque Lyon 1er

Cette exposition fait suite au travail photographique, mené par Bertrand Perret, photographe professionnel, en partenariat avec le Centre Spécialisé de l’Obésité (intégré à la clinique de la Sauvegarde) et le Groupe APICIL

Son objectif est de contribuer à modifier le regard de notre société sur les personnes en surpoids. En effet, les personnes obèses, et d’une manière générale les corps gros, sont encore peu visibles dans l’espace public, les médias ou les arts et font trop souvent l’objet de critiques (body shaming), notamment sur les réseaux sociaux.

Bertrand Perret a donc choisi de prendre le contre-pied de ces tendances et de mettre en valeur ces corps, de montrer leur beauté singulière à travers une démarche artistique. Rappelons que si la beauté des corps gros semble méconnue ou oubliée dans notre société, elle fut et elle est encore reconnue dans de nombreuses autres cultures :

  • que l’on s’intéresse aux déesses préhistoriques (Malte, Lespugue, etc.),
  • à la peinture classique,
  • à la culture Sumo ou aux coutumes maritales mauritaniennes (pour ne citer que quelques exemples passés et contemporains).

Bertrand Perret a donc proposé à des personnes qui souffraient d’obésité et qui s’inscrivaient dans un parcours de soins de le photographier. Il souhaitait montrer la réalité de leur corps, sans exhibition, mais sans fausse pudeur non plus. Il fut d’ailleurs surpris de constater que les modèles souhaitaient rendre visibles les différentes réalités de leur vécu, même quand celles-ci les complexent :

  • les bourrelets,
  • la cellulite,
  • les cicatrices d’opération,
  • les chairs molles,
  • etc.

Oui, c’était comme une manière salutaire de lever le voile, de dépasser les tabous et les non-dits sur la réalité de leur physionomie et de leur vécu.

Certaines photos ont été réalisées en studio, d’autres directement chez les modèles (pour témoigner de leur vie personnelle), d’autres encore dans la nature ou l’espace public. Il en ressort une grande diversité. Certaines photos mettent en valeur l’aspect très sculptural des corps, d’autres rappellent qu’en de nombreuses occasions, ils peuvent se sentir à l’étroit. Ce sont parfois des corps glorieux et magnifiques, parfois des corps souffrants et empêchés. Dans tous les cas, Bertrand PERRET souhaitait rendre les patients acteurs des images produites. Ce sont donc eux qui décidaient en concertation avec l’artiste de ce qu’ils voulaient montrer, de ce qu’ils voulaient cacher…

Cette exposition est riche d’une grande diversité de formes, d’ambiances, de lieux et d’humeurs… C’est une exposition qui porte un regard souriant, bienveillant et esthétique sur les corps gros. En la découvrant, on constate alors rapidement qu’il suffit de changer notre regard pour mieux apprécier leur beauté.

Congrès SOFFCO.MM – 2021

Le Congrès annuel de la Société Française et Francophone de Chirurgie de l’Obésité et des Maladies Métaboliques (SOFFCO.MM) se tiendra cette année à Bordeaux du 9 au 11 Décembre 2021.

L’équipe du CSO Lyon Sauvegarde sera présente.